Skip Marley se remet du Covid


17 octobre 2022

Le petit-fils de Bob Marley mais qui s'est démarqué en tant qu'artiste nominé aux Grammy Awards, Skip's Change Tour a commencé le 21 septembre. La tournée devait se dérouler jusqu'à la fin octobre avec des arrêts dans le Massachusetts, New York, Washington, DC, la Californie et plusieurs États du sud-ouest avant de se terminer dans le Vermont.

Dans une courte déclaration partagée sur son compte Twitter, Skip Marley a partagé sa déception face à l'annulation de la tournée.

"Je me sentais mal hier et malheureusement j'ai été testé positif au COVID. Pour assurer la sécurité de ma famille et de mes fans, je suis vraiment désolé de dire que je dois reporter le reste du Change Tour », a-t-il déclaré.

Il a également ajouté: "J'annoncerai de nouvelles dates dès que possible. One Love. Des vies rastafari.

L'annonce de Skip intervient quelques semaines seulement après qu'il s'est vu refuser l'entrée au Canada en raison de la réglementation de quarantaine Covid-19 du pays.

Le 21 septembre, l'artiste reggae a partagé qu'il n'avait pas été autorisé à entrer par les agents frontaliers après avoir cherché à entrer au Peace Bridge à Fort Erie.

La tournée de Skip devait débuter avec sa première représentation à Toronto, mais ce spectacle a été annulé après qu'on lui a refusé l'entrée.

«Malheureusement, cette fois, nous avons été refusés, mais nous sommes impatients de reprogrammer directement au Toybox. Encore une fois, je tiens à m'excuser auprès de tous les fans. Nous avons essayé et nous continuerons d'essayer, mais nous continuerons d'essayer jusqu'à la prochaine fois pour que tout le monde puisse s'y attendre, mais à partir de maintenant, les règles sont les règles… jusque-là, un seul amour », a partagé Skip avec les fans dans une vidéo partagée sur Twitter. .

L'artiste a également partagé les formulaires d'immigration qu'il a reçus, qui expliquent les raisons de son refus.

Le pays est ouvert aux voyageurs internationaux vaccinés, mais ceux qui ne sont pas complètement vaccinés doivent satisfaire à une exemption ou voyager dans un « but non discrétionnaire » avant d'être autorisés à entrer dans le pays, une exigence que Skip n'a pas respectée.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article